• Agence 3icom

Pouvoir d’achat immobilier : bilan 2020 et prévisions 2021

La crise sanitaire aura provoqué un grand jeu de chaises musicales dans le secteur de l’immobilier. Les grandes métropoles demeurent chères, et après deux confinements en l’espace d’une année, leurs habitants partent à la recherche de logements dans les villes moyennes et à taille plus humaine, dynamiques, proches des grandes villes pour maintenir certains déplacements professionnels et surtout avec plus d’espace. Résultat, le pouvoir d’achat au mètre carré dans les villes moyennes est en nette baisse. Le 17 décembre dernier, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) a assoupli les conditions d’emprunt. Le taux d’endettement passe de 33% à 35% e la durée d’emprunt maximale pourra s’élever à 27 ans (en cas d’achat dans le neuf). Une bonne nouvelle, notamment pour les primo-accédants, qui avec des taux encore bas, auront sans doute la possibilité d’emprunter plus facilement. En ce début d’année, Meilleurtaux.com fait le point en dévoilant son bilan annuel du pouvoir d’achat immobilier dans les 20 plus grandes villes de France entre décembre 2019 et décembre 2020 et les perspectives pour 2021.


Engouement pour Le Mans, Angers et Toulon : hausse du prix au m2 et baisse du pouvoir d’achat immobilier


Villes familiales, calmes, étendues et proches de Paris. Que demander de mieux ? C’est le cas des villes comme le Mans et Angers. Situées entre 1h et 1h30 de la capitale, elles attirent les Franciliens en quête d’espace et de calme. En effet, l’expérience du confinement a renforcé leur cote. Le Mans, 2e du classement en termes de pouvoir d’achat immobilier, a perdu 14 m2 en un an, en passant de 123 m2 à 109 m2. Toulon, sur la Côte d’Azur, et deuxième port français, attire aussi. La ville côtière a donc perdu 11 m2 en un an. Vient ensuite Angers, de par sa proximité avec La Baule et l’océan, a perdu 16 m2 de pouvoir d’achat. « Les Français peuvent désormais donner plus d’importance à la qualité de vie, explique Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com. Le confinement a été déterminant pour bon nombre d’acquéreurs. Ils préfèrent quitter leurs logements exigus, comme c’est souvent le cas dans les grandes villes, pour davantage d’espace. La proximité avec la mer plaît beaucoup. En outre, le développement croissant du télétravail facilite aussi les départs des grandes métropoles ; c’est donc pour cela que les villes qui attirent font face à une hausse des prix auxquelles elles n’étaient pas forcément préparées » ajoute-t-elle.


La demande : variable prédominante qui bouscule les évolutions !


Saint-Etienne, première du classement avec le pouvoir d’achat immobilier le plus élevé pour 1000€ de crédit mensuel (1 455 € m2), perd tout de même 6 m2 en 2020 par rapport à 2019. Nîmes et le Havre, 3e et 4e, perdent respectivement 7 et 8 m2. Montpellier, Nantes et Marseille, trois villes proches de la mer et de l’océan, perdent, pour les deux premières, 8 m2 et 6 m2 pour la dernière. Lille, ville très étudiante et dynamique, perd aussi 6 m2. Avec environ 2 700 € le mètre carré, Reims, Dijon et Grenoble perdent chacune 4 m2 de pouvoir d’achat. Toulouse, Strasbourg et Rennes, à 3 700 € le m2 environ, perdent pour la ville rose, 4 m2 et 3 m2 pour les suivantes. Comme Nice. En revanche, Bordeaux et Lyon, 18e et 19e du classement, font partie des villes les plus chères de France. A environ 5 000 € le m2, elles perdent 2 et 4 m2 respectivement.

Quant à la capitale, avec ses 10 000 € moyens du m2, elle est la seule ville de France à gagner 1 m2. « Paris a beau être très attractive économiquement et culturellement, elle a tout de même sa part d’ombre, estime Maël Bernier. Le coût de la vie et l’immobilier y sont particulièrement élevés. Les familles préfèrent donc s’exiler en province. D’où une baisse globale du pouvoir d’achat immobilier moyen des 20 grandes villes françaises de 6 m2 en un an. (Passant de 78 m2 en moyenne en 2019 à 72 m2 en 2020) ».


Quid des taux en 2021 ?


Côté taux, les nouvelles sont plutôt très rassurantes, les taux vont rester bas au moins jusqu’à la fin du premier trimestre 2021. Les Français continueront à bénéficier de taux attractifs pour emprunter. « Si les taux en 2020 ont été extrêmement bas, en repassant sous la barre des 1%, malheureusement cela n’a pas profité à tous les profils d’emprunteurs et plus particulièrement les primo-accédants. Suite aux premières recommandations du HCSF, il y a un peu plus d’un an, nous avons constaté un taux de refus qui a doublé sur l’année écoulée et l’accès au crédit est en effet devenu quasi-impossible à toute une catégorie de la population française. Seuls les plus aisés avec de l’épargne obtenaient leur crédit » précise Mael Bernier avant de poursuivre « Les assouplissements formulés en fin d’année vont dans la bonne direction même si l’on continue à faire peser sur les banques françaises des contraintes alors qu’elles sont parfaitement capables d’élaborer elles-mêmes leur politique de risque comme elles le faisaient parfaitement par le passé. Nous observerons de très près l’impact de ces nouvelles mesures afin de savoir si cela va réellement permettre de faire revenir sur le marché des profils tels que les primo-accédants ou encore les séniors ».

* Taux relevés pour les excellents dossiers Meilleurtaux (apport, revenus, âge…) entre le 1er le 18 décembre 2020, hors assurance

** source : (seloger.com baromètre LPI)

Pouvoir d’achat immobilier pour 1 000 € de mensualité sur 20 ans calculés avec le taux fixe sur 20 ans.


-----


A propos de Meilleurtaux.com


Créé en 1999, le Groupe Meilleurtaux est devenu la marketpkace de référence pour les crédits, assurances et placements au service des Français et de leur pouvoir d’achat. Meilleurtaux offre une gamme de services complète : financements (crédit immobilier, regroupement de crédits, crédit à la consommation, crédit professionnel), assurances (auto, moto, santé, habitation, et assurance emprunteur) et placements (assurance vie, SCPI, communauté, newsletters). Pour leur proposer les meilleures solutions, le groupe Meilleurtaux guide ses clients et les met en relation de façon 100% digitale avec les établissements bancaires ou assureurs, en tenant compte du profil de chacun et de son projet. Au-delà de ces services accessibles sur l'application mobile et les sites www.meilleurtaux.com, meilleurplacement.com, le comparateur assurance et un large réseau de 350 agences, partout en France, vient compléter l’expertise et le conseil apportés aux clients.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux  :

  • LinkedIn agence 3icom
  • Twitter agence 3icom

Agence 3icom © 2021 • Tous droits réservés.